Newsletter
Podaj swój adres e-mail, jeżeli chcesz otrzymywać informacje o nowościach i promocjach.
Zaloguj się
Nie pamiętasz hasła? Zarejestruj się

Konstanty Regamey: Chansons persanes pour baryton et deux pianos

Dostępność: dostępny
Wysyłka w: 5 dni
Cena: 35,00 zł 35.00
ilość szt.
dodaj do przechowalni

Opis

Regamey passe l’été et l’automne 1940 à Cracovie, ne s’étant pas encore engagé dans la résistance polonaise. Son intérêt pour la musique s’éveille au contact de la partition de Wozzeck d’Alban Berg qui lui est prêtée par l’illustre professeur et musicologue Zdzisław Jachimecki. Regamey s’immerge dans cette « surprenante musique, [où l’on] trouve nombre d’idées magnifiques pour le chant expressionniste ». Il commence à sentir le besoin de s’orienter vers ce type de chant mais avec une approche qui lui soit sienne. C’est ainsi que naît son désir de composer.

La mise en musique se fonde sur les Rubaïyat d’O. Khayyâm, connus en Pologne pour leur sobriété poétique et leur contenu philosophique et profond. Regamey se base sur plusieurs traductions dont il parle en ces termes :

Je connaissais ces textes en original et dans la traduction de Gawroński, traduction la plus parfaite du point de vue philologique et poétique. Néanmoins, lorsque je pris connaissance dans une anthologie de quelques traductions de Wolska et Pawlikowski, c’est leur caractère Art Nouveau en quelque sorte et leur charmante préciosité quelque peu artificielle qui, plus que les traductions de Gawroński, m’incitèrent à composer de la musique qui aille avec. (...)

Les Chansons persanes de Regamey naissent les unes après les autres ; la cadence de production est fulgurante. La première est composée à Cracovie en quelques jours à peine (du 28 août au 2 septembre 1940), la deuxième en quelques heures le 5 septembre, la troisième naît à la mi-septembre, avant le retour du compositeur à Varsovie. La quatrième chanson est terminée le 3 octobre et la cinquième le 15 novembre ; la sixième prend du temps et ne sera prête que le 19 décembre 1940. Ce « retard » est dû au fait que Regamey a spontanément commencé à travailler sur une toute nouvelle composition – un quintette – qui a pendant longtemps détourné l’attention du compositeur. Suite à une pause de six mois, Regamey reprend la septième, ayant appris la possibilité de faire exécuter le cycle entier avec Edward Bender : il le termine alors le 15 mai 1942 mais le concert n’aboutira pas. La création aura lieu au printemps 1943 dans une interprétation de Michał Bułat-Mironowicz.

(Fragment de discussion de chanson par Jerzy Stankiewicz)

Pliki do pobrania:

Dane techniczne

Rok wydania 2019
Liczba stron 60
Format / Oprawa A4+ / Miękka (Paperback)
ISBN 978-83-7099-232-3
ISMN 979-0-801532-47-3
Język publikacji Français
Waga 0,20 kg

Produkty powiązane

Opinie o produkcie (0)

do góry
Sklep jest w trybie podglądu
Pokaż pełną wersję strony
Sklep internetowy od home.pl